immo-serenite

SCPI : est-ce un bon investissement immobilier ?

La Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est un établissement dont la principale vocation est d’investir dans l’immobilier locatif, et celui-ci peut être directement administré par une société de gestion professionnelle reconnue par l’Autorité des marchés financiers. A l’inverse d’une acquisition immobilière standard, l’investisseur ne devient pas le propriétaire du bien concerné, mais il sera un actionnaire possédant une partie de ce dernier. En revanche, le SCPI présente de nombreux avantages affectant notamment le retour sur investissement en fonction de l’importance de la part détenue.

SCPI : faciliter l’investissement

  • Investir à petits prix

L’engagement financier dans une SCPI est une solution accessible par une majorité d’épargnants avec l’engagement d’un capital de départ relativement faible par rapport à un investissement immobilier direct. En effet, la flexibilité de l’opération permet de constituer un patrimoine immobilier varié en impliquant des sommes significativement inférieures à l’immobilier classique. Un investisseur peut alors s’introduire dans la vente, l’achat et la location de propriétés avec un budget limité, même s’il est recommandé de fixer le capital de départ à un certain montant.

  • Nuancer le portefeuille d’investissement

La possibilité de diversifier le portefeuille avec une mise minimaliste adoucie également l’impact des inconvénients causés par la fluctuation des marchés. L’associé sera d’ailleurs en mesure de compenser l’insuffisance de rentabilité associée à une épargne ordinaire avec l’adoption d’une stratégie à faible rendement, mais qui préserve la performance des actifs.

Le rendement et la fiscalité en SCPI

  • Renforcer son rendement

Le taux de rendement accompagnant un SCPI est aussi supérieur à plusieurs placements à faibles risques réglementés (PEL, Livret A, LLD, etc.) à travers la distribution de revenus intéressants à chaque associé. En outre, les dividendes (location du bien, plus-values généré, intérêts du placement, etc.) perçus par ces derniers demeurent plus avantageux car ils sont automatiquement versés à la fin de chaque mois suivant un trimestre civil.

  • Profiter de l’atout fiscal

La déduction des intérêts bancaires apparentés aux revenus fonciers constitue pareillement un levier fiscal résultant sur une rentrée de fonds supplémentaires pour l’investisseur. La réduction d’impôt observée par les actionnaires de la SCPI est par ailleurs dépendante des caractéristiques du logement (localisation géographique, points d’intérêts à proximité, etc.).

Tenir compte des risques du SCPI

Le SCPI est un investissement plus liquide qu’une option locative directe, et le prix de vente des parts peut être négocié à chaque transaction dans le cas d’un capital fixe. De ce fait, cette rigidité est susceptible de rallonger la période de rentabilité, et peut en plus contraindre un actionnaire à investir une somme qu’il ne recouvrera qu’à long terme. L’investissement simultanée sur plusieurs SCPI est donc nécessaire afin de pallier à cette variation du taux de rendement.

Quitter la version mobile